Randonnées Pays des Couzes Val-d’Allier en Auvergne

Les vallées ombragées et les plateaux perchés du Pays des Couzes vous révèleront l’Auvergne côté soleil, avec ses villages vignerons fortifiés aux tuiles rouges, ses anciennes cultures en terrasses, aujourd’hui gagnées par la végétation sub-méditerranéenne. Loin des sentiers battus, au sommet des premiers volcans d’Auvergne, un florilège de panoramas à 360° sur le massif est du Sancy , la chaine des Puys et les crêtes du Livradois-Forez vous attend.

Dans les pas du Louvetier

louvetier

A la limite des dernières vignes avant la montagne, vous visiterez Saurier village fortifié au bord de la Couze Pavin. Vous vous transporterez aux temps où brigands, loups et péages exorbitants constituaient le quotidien du randonneur ! Vous quitterez l’abri des fortifications villageoises pour vous lancer à l’assaut du pic de Brionnet.  A son sommet, vous découvrirez la chapelle de Notre Dame du Mont Carmel (XVIIe). Vous bénéficierez d’un point de vue unique sur le massif du Sancy, la chaine des Puys et les Pays Coupés. Au retour, vous passerez par le village de Courgoul et ses pailhats (cultures en terrasse), témoignages de la peine des hommes. Avant l’arrivée une petite pause gustative aux sources de Saurier, milieux très originaux et à l’eau au goût inimitable.
Niveau : difficile, distance : 17 km, dénivelée cumulée + : 720 m, durée : 6h00.

Des orgues et des moutons

orgues&moutons2

Randonnée autour du village perché de Montaigut le Blanc avec ses vieilles pierres et ses rues en pente, dominé par son imposant donjon carré. Après le village, vous monterez progressivement pour longer une chaux, nom donné aux plateaux issus de vastes coulées de lave. Ici, le plateau a encore son usage traditionnel de pâturage pour les brebis Rava, seul moyen de valoriser ces parcelles très séchantes. Vous découvrirez ces anciennes cabanes de pierres sèches que les bergers construisaient pour s’abriter du mauvais temps. Sur le retour, vous quitterez les terres volcaniques pour retrouver ce bon vieux socle hercynien. Vous redescendrez par une descente abrupte qui n’est rien d’autre qu’une faille créée en même temps que l’effondrement de la Limagne.
Niveau : moyen, distance : 15 km, dénivelée cumulée + : 600 m, durée : 5h30